23. Questions-réponses (Assurance-chômage)

.
J’ai donné mon congé à mon employeur. Puis-je quand même m’inscrire à l’ORP ?

Oui, vous pouvez vous inscrire à votre ORP, même si vous avez donnez votre congé de votre propre initiative. Vous pourrez bénéficier de conseils en matière de placement et peut-être d'un cours. Sachez toutefois que votre droit à l'indemnité risquera d’être suspendu pour une certaine durée.


Je viens de m'inscrire au chômage. Quand est-ce que je vais recevoir mes premières indemnités ?

Dès que la Caisse de chômage aura reçu tous les papiers nécessaires, y compris l'attestation du dernier employeur et qu'elle aura reconnu le droit au chômage. C'est pour cette raison qu'il est important de s'inscrire, à sa commune de domicile, le plus rapidement possible.Les 5 premiers jours de chômage constituent un délai d'attente et ne sont pas indemnisés pour la plupart des demandeurs d'emploi.


Combien de recherches d’emploi dois-je effectuer tous les mois ?

Tous les mois, vous devrez remettre à l’ORP vos preuves de recherches d’emploi. Cependant, le nombre de recherches effectuées ne constitue pas un critère absolu. Ce n’est pas seulement la quantité, mais aussi la qualité des démarches qui importe. Le nombre d’offres que vous allez faire dépend de votre situation personnelle, de votre âge, de vos qualifications, de la situation de votre profession sur le marché, etc. En cas de doute, veuillez vous référer à l'avis de votre conseiller en personnel. A défaut, effectuez plusieurs recherches d'emploi par semaine.

Je suis au chômage. Puis-je partir en vacances à l’étranger ?

Oui. Après 60 jours de chômage contrôlé, vous bénéficiez de 5 jours consécutifs sans contrôle. Pendant ces jours, vous n’êtes pas tenu de chercher du travail, de vous rendre à un entretien avec votre conseiller ou d’être apte au placement. Vous ne pouvez pas prendre ces jours en avance. Par contre, vous avez la possibilité de les garder en réserve pour pouvoir plus tard disposer de deux semaines de jours sans contrôle ou plus. Ces jours sans contrôle ne peuvent se prendre que par semaine entière et vous devez annoncer à votre conseiller votre intention de les prendre 2 semaines à l’avance.


Je suis malade. Est-ce que je reçois quand même mes indemnités ?

En cas de maladie passagère vous avez droit à 44 indemnités journalières pendant votre délai-cadre d’indemnisation. Cependant, après 30 jours consécutifs de maladie, la caisse de chômage cesse de vous verser vos indemnités, et ce jusqu’à ce que vous soyez rétabli, c'est-à-dire, que vous soyez à nouveau apte au placement. Si vous ne pouvez remplir les prescriptions de contrôle (convocation à un entretien avec votre conseiller, assignation à un travail, etc.), vous devez en aviser immédiatement votre conseiller.


J’ai eu un accident. Est-ce que je reçois mes indemnités ?

Si vous avez eu un accident, vous êtes indemnisé par l’assurance-chômage pendant 2 jours. A partir du 3e jour, c’est la Suva qui vous versera vos indemnités journalières.


Je suis enceinte de six mois et mon contrat de durée déterminée touche à sa fin. Est-ce que je peux m’inscrire au chômage et est-ce que je suis obligé de dire que je suis enceinte ?

Le fait qu'une femme soit enceinte ne remet en principe pas en cause son droit aux prestations de l'assurance-chômage. Jusqu'à la naissance de votre enfant, vous devrez participer aux entretiens de conseils et aux mesures de marché du travail assignées par l'Officre régional de placement. Par contre, vous serez libérée de l'obligation d'effectuer des recherches d'emploi durant les deux mois précédant votre accouchement.Dès la naissance de votre enfant, vous bénéficierez en principe des indemnités de l'assurance perte de gain maternité, pendant 14 semaines, en lieu et place de votre indemnité de chômage. Vous devrez reprendre vos recherches d'emploi deux mois avant la fin de votre congé maternité.Enfin, nous vous recommandons vivement d’avertir votre conseiller en personnel de l’ORP que vous êtes enceinte, de manière à ce qu’il ne vous propose pas durant cette période des emplois qui pourraient mettre en danger votre santé ou celle de votre enfant, même si au 6e mois, il vous sera difficile de dissimuler votre état.


Ai-je droit aux allocations pour enfant en plus de mes indemnités de chômage ?

Oui, le chômeur a droit à des allocations pour enfants en plus des indemnités de chômage. La Caisse de chômage va tout d'abord déterminer si c'est bien le chômeur qui a droit aux allocations (ou son époux ou épouse, mais pas les deux en même temps).


Mon conseiller me propose une mesure de réinsertion, que je trouve trop éloignée de mon domicile. Puis-je refuser cette mesure ?

En règle générale, un chômeur est tenu d'accepter un travail ou une mesure de réinsertion. Un chômeur ne peut pas se prévaloir de problèmes de locomotion pour refuser, sous peine de sanctions. Le chômeur peut refuser un travail ou une mesure de réinsertion, si le temps de déplacement est plus long de 2 heures pour l'aller et 2 heures pour le retour, soit 4 heures de déplacement par jour. Si le chômeur refuse le travail ou la mesure de réinsertion, la sanction sera de 20 à 35 jours d'indemnités, dans le canton de Fribourg.